Les cours en ligne couvrant l’apprentissage des langues, la psychologie, la photographie, le design et ceux qui aident à préparer les candidats aux examens de la fonction publique sont en plein essor en Chine, a annoncé hier la plateforme d’éducation en ligne basée à Shanghai.

EtudierEn 2019, le marché chinois de l’éducation en ligne devrait générer 272,7 milliards de yuans (43,5 milliards de dollars) de recettes, contre 194,1 milliards de yuans en 2017, selon la firme de recherche iResearch.

Plus de 30 000 «cyber-enseignants» ont ouvert des cours en ligne sur la plate-forme de Hujiang qui dessert actuellement environ 10 millions d’utilisateurs. Environ 20 pour cent des enseignants – certains travaillant à temps partiel – sont capables de gagner plus de 100 000 yuans par an, selon un rapport de Hujiang.

Hujiang, qui avait l’habitude de se concentrer sur l’apprentissage des langues en ligne, a trouvé un «énorme potentiel de marché» pour les cours non linguistiques. Sur la plate-forme CCTalk de Hujiang, les cours d’ anglais, en coréen, en japonais et pour les enfants représentent maintenant moins de la moitié du total des cours, a déclaré Fu Cairui, PDG et président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code