Pour être admis dans les universités chinoises en tant qu’étudiant international, il est généralement nécessaire :

  • d’être en bonne santé
  • d’avoir un casier judiciaire vierge
  • d’avoir plus de 18 ans (les mineurs doivent fournir le certificat d’un garant présent en Chine)
  • d’avoir un passeport étranger valide
  • d’avoir au moins le BAC ou un diplôme équivalent (cependant, l’entrée dans certaines universités ne nécessite pas un niveau de qualification)
  • d’avoir un diplôme attestant de son niveau de qualification pour les masters et les doctorats
  • d’avoir une lettre de recommandation des professeurs pour les masters et le doctorats
  • de passer le test de langue chinoise HSK pour les programmes enseignés en chinois
  • d’avoir une permission de l’université d’origine si l’étudiant fait un transfert d’une université chinoise à une autre

La plupart des universités ne font pas passer d’examen d’entrée.

Il est possible de postuler aux universités directement, ou bien de passer par un organisme qui se chargera des formalités administratives, et dans certains cas d’autres aspects comme le logement. Les résultats de l’admission sont envoyés en quelques semaines.

Une fois la candidature acceptée, l’étudiant doit faire une demande de visa et passer un examen médical (pour les séjours de plus de 6 mois).

Passer le HSK

Passer le test du HSK (Hanyu Shuiping Kaoshi) est nécessaire pour suivre la plupart des programmes en chinois. Il s’agit d’un examen international mesurant le niveau de langue en chinois et évaluant la capacité des non-chinois à utiliser la langue dans leur vie quotidienne et professionnelle. Il a d’abord été conçu en 1984 par l’Institut de la Langue à Beijing. Une nouvelle version du test a été mise en place depuis 2010. Il prend en compte les aspects modernes de la langue et des tests de langue internationaux.

Le test se déroule en deux parties, un examen écrit et un examen oral, indépendants l’un de l’autre. Il y a six niveaux de test écrit et trois niveaux de test oral.

Niveaux

Niveau I
Le candidat comprend and utilise des phrases très simples et peut communiquer de façon basique.
Niveau II
Le candidat sait très bien utiliser le chinois basique, peut communiquer des tâches simples et avoir des échanges directs.
Niveau III
Le candidat peut communiquer en chinois à un niveau basique dans sa vie quotidienne, académique et professionnelle. Il peut communiquer essentiellement en chinois lors d’un voyage en Chine.
Niveau IV
Le candidat peut discuter en chinois sur beaucoup de sujets et est capable de communiquer de façon fluide.
Niveau V
Le candidat peut lire des journaux en chinois, regarder des films en chinois, et donner un discours entier en chinois.
Niveau VI
Le candidat peut facilement comprendre le chinois écrit et parlé, et communiquer de façon écrite et orale.

Passer les deux tests coûte entre 40 et 130 euros.

L’inscription au test peut se faire sur ce site : www.chinesetest.cn

Les candidats reçoivent leurs résultats au test sous trois semaines après le passage de l’examen.

Visa d’études

Il est obligatoire d’avoir un visa d’études ainsi qu’un passeport valide pour étudier en Chine. Les deux types de visa sont le visa X1 (pour les séjours de plus de 180 jours) et le visa X2 (pour les séjours de moins de 180 jours).

La demande de visa se fait au consulat ou à l’ambassade de Chine la plus proche du lieu de résidence.

Voici les documents à fournir pour une demande de visa d’études :

  • un passeport avec au moins six mois de validité et des pages vierges ainsi qu’une photocopie
  • un formulaire rempli de demande de visa avec une photo d’identité
  • un justificatif de domicile ou de résidence
  • l’original et une copie de la lettre d’admission fournie par l’école
  • pour le visa X1 : l’original et une copie du formulaire “Visa Application for Study in China” JW201 ou JW202

Coûts

Le coût des études en Chine est relativement peu élevé. Pour faire une demande d’admission aux universités, le coût est de 50 à 110€ selon le programme. Ces frais ne sont pas remboursables.

Si l’étudiant n’a pas passé son examen médical en France, il devra le faire à son arrivée en Chine. Le montant à payer dépend des endroits. A Beijing, le passage de cet examen coûtera environ 90€.

Le visa d’études est aussi payant. Le coût varie selon la destination et l’ambassade.
Les frais de scolarité coûtent entre 1700 et 3500€ par an, selon l’université et le programme.

L’assurance coûte environ 80€ par an.

A l’arrivée

A l’arrivée, il faut s’enregistrer auprès de l’université et des autorités locales. Si l’étudiant vit sur le campus, l’université s’occupera de l’enregistrer auprès de la police locale. Si l’étudiant loue un appartement en-dehors du campus, il devra se rendre au commissariat avec le propriétaire. Avec un visa X1, il faudra demander un permis de résidence dans les 30 jours suivant l’entrée en Chine.
L’enregistrement auprès de l’université
Les procédures peuvent varier selon les universités mais voici les documents qu’il faudra généralement apporter :

  • passeport
  • lettre d’admission
  • de l’argent pour payer les frais de scolarité et l’assurance
  • formulaire d’enregistrement de résidence temporaire ainsi qu’une photocopie
  • photocopies du passeport et du visa
  • photos d’identité

Il existe deux documents pour la résidence en Chine, à ne pas confondre : le “ Registration Form of Temporary Residence” et le “ Residence Permit”.

Registration Form of Temporary Residence
Il s’agit d’un petit papier confirmant l’enregistrement de l’adresse auprès de la police locale. Si l’étudiant vit sur le campus ou dans un hôtel, ces structures se chargeront d’obtenir le document. Si l’étudiant loue un appartement, il devra se rendre auprès de la police locale avec le propriétaire, avec le contrat de location et le passeport.

Residence Permit
Il est collé dans le passeport par le Bureau de la Sécurité Publique et remplace le visa X. Il fonctionne comme un visa à entrées multiples, et est valide pour un an ou pour la durée des études si elle est plus longue. Ce document est nécessaire pour les étudiants restant plus de 6 mois en Chine. L’objectif du visa est seulement de permettre à l’étudiant d’entrer sur le territoire chinois, il ne faut donc pas s’alarmer si celui-ci n’indique qu’une validité d’un mois. Il faudra demander le permis de résidence dans cet intervalle de temps après l’entrée dans le pays. Il permettra à l’étudiant de vivre dans en Chine mais aussi de la quitter et d’entrer à nouveau pendant la durée de ses études.

L’université aide les étudiants à obtenir le permis de résidence et s’assure que les documents nécessaires soient fournis. Si l’étudiant n’a pas passé d’examen médical avant d’obtenir son visa, il devra le passer en Chine. L’université aide également les étudiants dans ces démarches.

La procédure pour obtenir un permis de résidence prend de une à six semaines. Le passeport restera au Bureau de la Sécurité Publique pendant ce temps, l’étudiant ne doit donc pas prévoir de voyager pendant cette période.
Les procédures peuvent varier selon la situation.

Il est nécessaire d’avoir une assurance si les études durent plus de 6 mois. Il est possible d’en souscrire une en France ou en Chine, mais beaucoup d’universités exigent qu’elle soit souscrite en Chine. Cette assurance coûte généralement autour de 40 euros par semestre et couvre les accidents et les frais médicaux.

Envie de venir étudier en Chine et obtenir une bourse?

Compléter le formulaire ci-dessous et indiquer le diplôme que vous souhaitez (Bachelor, Master, PhD) ainsi que les autres informations vous concernant.

Suite à l’étude de votre dossier, notre partenaire reviendra vers vous pour vous conseiller une université et dans certains cas la possibilité d’obtenir une bourse chinoise. La bourse est à différents niveaux et peut contenir la prise en charge des frais de scolarité (pouvant atteindre 8000$ l’année), le logement gratuit, l’assurance santé et une allocation mensuelle. Cumulable avec la bourse de votre propre pays.

Le diplôme souhaité (obligatoire)
BachelorMasterPhD