Alibaba et Starbucks ont conclu un partenariat dans le cadre duquel la chaîne de café tirera parti du réseau numérique et de distribution du géant du commerce électronique pour accéder à davantage de consommateurs et cherchera à concurrencer les cafés-boutiques locaux. La plate-forme de distribution à la demande d’Alibaba, appelé « Ele.me », proposera des livraisons dans 30 villes, couvrant 2 000 points de vente Starbucks d’ici la fin de l’année. Les deux sociétés vont également initier des partenariats en termes d’intégration des membres et dans le marketing en ligne, selon un communiqué commun publié aujourd’hui. Starbucks mettra également en place des stands de café dans les magasins « Hema Fresh Market » d’Alibaba afin de permettre l’achat et la livraison sur place dans les lieux voisins.

“Le partenariat va remodeler le commerce de détail moderne et représente une étape importante dans nos efforts pour dépasser les attentes des consommateurs chinois”, a déclaré Kevin Johnson, directeur général de Starbucks. La collaboration couvrira également d’autres unités commerciales du groupe Alibaba, telles que sa plate-forme de paiement en ligne Alipay et son site de services de style de vie Koubei. Le directeur général d’Alibaba Group, Daniel Zhang, a souligné que l’expérience d’achat et de consommation d’une tasse de café serait transformée en une expérience dite à 360° ou holistique nécessitant la responsabilisation des capacités numériques.

La société basée à Seattle est confrontée à des défis liés à l’évolution rapide du marché, où les chaînes de café locales tirent parti des activités numériques pour croître rapidement et attirer toujours plus de nouveaux consommateurs. La société cherche également à permettre à ses sept millions de membres en Chine de créer un “nouveau style de vie numérique”, alors que de nouveaux modèles commerciaux et de nouvelles offres transforment les expériences des acheteurs en général.

Commentant la concurrence sur le marché local, M. Johnson a déclaré qu’ils resteraient concentrés sur la valeur de la marque, c’est-à-dire offrir une expérience de café haut de gamme, et a déclaré qu’il était prêt à passer à la vitesse supérieure. Johnson a déclaré que le dialogue entre les deux sociétés avait commencé il y a un an déjà et ils testaient des emballages et des conceptions de menus ainsi qu’un système de distribution intelligent pour assurer une livraison rapide et la qualité des boissons approuvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code