Caijing Magazine a indiqué que la prix de la transaction a atteint 300 millions d’euros (438 millions $), ce qui serait équivalent à mois du cinquième des 2.6 milliards $ que Danone aurait demandé selon les avocats de Wahaha lorsque la médiation visant à mettre fin au différend avait commencé l’année dernière. Les deux compagnies étaient empêtrées dans plus de 30 procès, Danone accusant le président de Wahaha Zong Qinghou, l’une des personnes les plus riches en Chine, de vendre de manière illégale les jus et les thés de marque Wahaha en dehors de leur partenariat.

La Chine était le troisième plus grand marché de Danone, derrière la France te l’Espagne, avant que le différend avec Wahah ne soit révélé en 2007.

La compagnie française a souffert d’une série de revers dans les tribunaux chinois ces deux dernières années. Les deux anciens partenaires ont porté leur dispute à l’Institut d’Arbitrage de Stockholm.

Danone, présente en Chine depuis 1987, s’est engagée à éviter à l’avenir les joint-ventures en Chine et de gérer elle-même ses activités. La compagnie a arrêté d’inclure les ventes de Wahaha dans son revenu consolidé à la fin de 2007.

Source : Konaxis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code