Accueil Digital chinois Moteur de recherche Changement de personnel chez Baidu après l’annonce de pertes

Changement de personnel chez Baidu après l’annonce de pertes

Baidu a annoncé des pertes au premier trimestre, alors que les défis macroéconomiques se multiplient dans la région.

La société a remplacé le responsable de son activité principale de recherche alors que les investissements en intelligence artificielle n’ont pas encore porté ses fruits.

Il s’agit des premières pertes trimestrielles de Baidu depuis son introduction en bourse dans le NASDAQ en 2005 et ses actions ont dégringolé de 9,8% jeudi après-midi.

Les pertes nettes au premier trimestre étaient de 327 millions de yuans (soit 47,5 millions de dollars), contre un bénéfice de 6,7 milliards de yuans à la même période l’an dernier.

Les revenus ont augmenté de 15% à 24,1 milliards de yuans et les revenus des annonces en ligne ont augmenté de 3% à 17,7 milliards de yuans. Les dépenses de marketing ont également augmenté à la suite des activités promotionnelles du gala CCTV New Year’s Eve.
Les frais de vente, généraux et administratifs ont bondi de 93% pour passer alors à 6,1 milliards de yuans.

“Malgré les politiques gouvernementales visant à améliorer le marché des petites et moyennes entreprises, nous prévoyons que le marketing en ligne subira un environnement difficile et nous saisirons cette occasion pour améliorer nos capacités de monétisation et examiner nos activités pour en améliorer l’efficacité opérationnelle”, a déclaré le directeur financier, Herman Yu.

Baidu a annoncé par ailleurs, qu’il allait fusionner ses activités de recherche et mobiles sous la direction du vice-président Shen Dou, selon une lettre adressée aux employés par le président Robin Li après la publication des résultats décevants. L’ancien chef de l’unité de recherche Hailong Xiang, un vétéran de plus de 14 ans d’exercice, a récemment démissionné.

Les observateurs du marché ont déclaré que cela était dû à une performance insatisfaisante, la société de recherche étant en retard sur ses concurrents en ce qui concerne la fourniture de contenu multimédia, tel que de courtes vidéos et la diffusion en direct/live.