Les fournisseurs des pays développés comme la Grande-Bretagne ont commencé à chercher des marchés dans les pays asiatiques, notamment en Chine, la demande intérieure s’étant effondrée en raison de la pire récession depuis la Seconde Guerre Mondiale, a déclaré Maggie Choo, le directeur d’Alibaba pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique. La compagnie a ouvert en avril son principal bureau à Londres en tant que pont vers d’autres marchés européens.

Les demandes d’approvisionnement faites sur Alibaba.com à des clients britanniques, des petites et moyennes entreprises pour la plupart, ont « remarquablement » augmenté par rapport à l’année dernière, a déclaré Mme. Choo. « Cela montre que la demande est en train de se renforcer dans le monde sur les marchandises et les services britanniques », a-t-elle ajouté.

Selon Alibaba, les produits agricoles, la fourniture de maison, les aliments et les boissons sont parmi les marchandises britanniques les plus achetées. Le site web a plus de 450.000 utilisateurs en Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code